boite à outils

La Maison Penanault à Morlaix

Un point d’entrée incontournable pour découvrir le Pays de Morlaix !

Le manoir d’un noble morlaisien

Un site soigneusement choisi . À la fin du XVIe siècle, Morlaix est après Nantes et Saint-Malo le troisième port de Bretagne. Un noble morlaisien construit à « Pen an aod » (le bout de la grève, en breton) un superbe manoir de pierres autour d’une ancienne tour de guet, à l’écart de la ville close dont l’habitat est saturé. Un emplacement stratégique pour surveiller la circulation des bateaux et des marchandises, et affirmer sa présence !

JPEG - 143.5 ko
Maison Penanault à Morlaix, Office de tourisme

Une demeure de prestige

La surface habitable inédite (700 m2), la grande salle de réception, l’escalier monumental, la construction en U et les immenses jardins (4 400 m2) font de cette demeure un véritable manoir urbain, tout comme les décors Renaissance des portes et fenêtres et l’appareillage de pierres soigneusement taillées et contrastées (schiste et granite locaux).

Un beau chantier patrimonial

Des équipes de chantier spécialisées.
Les équipes de vingt-et-un corps de métiers spécialisés dans la restauration patrimoniale (architecture, charpente, maçonnerie, couverture, serrurerie, ferronnerie, menuiserie, plomberie, électricité, peinture…) sont intervenues sur ce chantier qui aura duré plus de trois ans.

Une charpente unique en Bretagne
Une belle charpente en forme de coque de bateau renversée coiffe la tour. Cette forme fréquente dans les chapelles suggère la présence d’un oratoire dans la pièce la plus haute. L’accès à la charpente est autorisé uniquement lors des visites guidées.

Découverte d’une galerie sous pans de bois.
Dans la cour, l’aile du bâtiment était auparavant soutenue par un mur et accueillait au XIXe siècle la chambre des domestiques, au rez-de chaussée. Trois colonnes de granit y ont été découvertes en cours de chantier. Cette ancienne galerie - une rareté architecturale ! - a été réouverte. La façade à pans de bois, sur deux niveaux, a été déposée et restaurée en atelier avant d’être reposée.

JPEG - 53.4 ko
Maison Penanault à Morlaix, Office de tourisme

Un Monument Historique dédié à l’accueil du public

Découvrez notre Pays d’Art et d’Histoire !
La Maison Penanault abrite le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine du Pays de Morlaix, outil scientifique et ludique de découverte de ses richesses naturelles, culturelles et patrimoniales. Une exposition permanente, à la scénographie originale et attractive, vous donnera une vision d’ensemble du patrimoine local, la compréhension de son histoire et de son évolution. Objectif : vous inciter à partir à la découverte des sites !

Le merveilleux voyage de John Garett à travers le Pays de Morlaix

Une histoire pour vous raconter l’Histoire !
L’exposition permanente est conçue autour du parcours d’un jeune Anglais : au XVIIe siècle – l’âge d’or de Morlaix – John Garett quitte Truro, en Cornouailles, pour venir travailler à Morlaix où vivent plusieurs centaines d’Anglais. L’économie liée à la culture du lin est alors à son apogée. John Garett reste vivre sur le pays et y fonde une famille. Jean Legaret, un de ses descendants, nous accueille dans la première salle et retrace la découverte du territoire par son aïeul.

Patrimoine maritime et patrimoine urbain
Deux salles restituent et expliquent les paysages découverts par John Garett au fur et à mesure de son avancée en baie de Morlaix, jusqu’à son accostage au pied de l’hôtel de ville, puis sa déambulation dans la ville médiévale et son exploration de l’ouest du Pays de Morlaix : château de Penhoat à Saint-Thégonnec, ville de Saint-Pol-de-Léon…

Patrimoine rural
Dans la dernière salle, John Garrett nous conduit dans l’arrière-pays du Pays de Morlaix, à la découverte des enclos paroissiaux, des kandis, de l’abbaye cistercienne du Relec, des paysages ruraux des Monts d’Arrée et de leurs carrières d’ardoise, des églises Beaumanoir, des manoirs ruraux… Les descendants de John Garett vivent les mutations du territoire aux XIXe et XXe siècles - arrivée du train, installation des moulins à vapeur à la Manufacture des Tabacs, naissance du tourisme, essor de l’architecture régionaliste…

Patrimoine maritime et patrimoine urbain
Deux salles restituent et expliquent les paysages découverts par John Garett au fur et à mesure de son avancée en baie de Morlaix, jusqu’à son accostage au pied de l’hôtel de ville, puis sa déambulation dans la ville médiévale et son exploration de l’ouest du Pays de Morlaix.
Durée de visite : ½ heure à 1 heure.

L’Office de tourisme de Morlaix

Idéalement situé entre la ville médiévale et la manufacture du XVIIIe siècle, l’Office de tourisme est au point de départ de différents parcours : dans le musée à ciel ouvert qu’est la ville de Morlaix, sur les rivages et en baie de Morlaix, vers les enclos paroissiaux des Monts d’Arrée, vers la petite cité de caractère de Guerlesquin, vers les sites archéologiques, architecturaux et paysagers du Léon et du Trégor finistérien.

En savoir plus sur les services proposés par l’Office de tourisme de Morlaix.

JPEG - 117.6 ko
Maison Penanault à Morlaix, Office de tourisme

La Maison Penanault en images